Résidences de création

Dans le cadre des résidences d’artistes, des rencontres, ateliers et répétitions publiques peuvent être mise en place en direction des établissements scolaires.
Renseignements et réservations à l’adresse : infos@kokolampoe.fr


Chevelure(s)

– Cie Lalasonge (Rhône-Alpes)

RÉSIDENCE : Du 26 septembre au 14 octobre 2016

L’accueil du projet Chevelure(s) donnera lieu à une résidence-atelier avec les stagiaires comédiens du Théâtre-école Kokolampoe autour de la thématique du cheveu.
Cette résidence aboutira à une forme déambulatoire présentée en ouverture de saison.

Restitution
Samedi 15 octobre 2016


Les potins du fleuve

– Cie Les voleurs de soleil (Guyane)

Saïsanda

– Cie Lobi Fii (Guyane)

RÉSIDENCE : Du 1er au 15 septembre 2016 et en décembre 2016

Les deux jeunes compagnies guyanaises, fondées par les comédiens et techniciens aujourd’hui professionnels de la 1re promotion du Théâtre-école Kokolampoe, seront accueillies en résidence pour la création de leurs premiers spectacles.
Les écoles élémentaires de Saint-Laurent du Maroni seront associées à la création du décor du spectacle Les potins du fleuve par la réalisation de dessins.

Représentations
Décembre 2016


Mo papa té soda, en mémoire de poilus créoles

Cie Palémanlou (Guyane)

Conte

RÉSIDENCE : Novembre 2016

« Mo papa té soda » : en paroles croisées entre la Guadeloupe et la Guyane, une rencontre entre la création et la tradition par la conteuse Suzy Ronel, le musicien Serge Tamas et le conteur guyanais Franck Compper sous la direction du metteur en scène Michel Bourgade.
Après une version agora en Guadeloupe dans le cadre du festival Cap Excellence en théâtre , Mo papa té soda sera mis en espace et en lumière dans la Case Théâtre n°8 avec la participation à la création lumière des stagiaires techniciens du Théâtre-école Kokolampoe, offrant à ce spectacle la possibilité de s’adapter à d’autres lieux comme des salles de théâtre.

Le spectacle Mo papa té soda est organisé par
la Mairie de Saint-Laurent du Maroni


La nuit des rois

– Cie KS and CO (Guyane)

Théâtre – Spectacle tremplin Théâtre-école Kokolampoe

RÉSIDENCE : Du 17 au 28 octobre 2016
Du 6 au 24 février 2017
Du 30 mars au 19 avril 2017

Pour achever le cursus de 3 ans d’une promotion du Théâtre-école Kokolampoe, comme c’est le cas des grandes écoles de théâtre, les élèves sont mis en scène dans un spectacle qui marque leur entrée dans le monde professionnel.
Delphine Cottu, metteure en scène rattachée au Théâtre du soleil d’Ariane Mnouchkine, a choisi La Nuit des rois de Shakespeare, où les jeunes comédiens du TEK partageront la scène avec deux comédiens martiniquais et deux jeunes professionnels sortis de l’ENSATT Lyon.

Représentations

Du 20 au 23 avril 2017

dans le cadre du festival Les Tréteaux du Maroni, tente municipale.

En 2017, tournée en Guyane, Martinique, Guadeloupe, Paris et Lyon.


Concessions

de Kossi Efoui – Cie Un Excursus

Théâtre et Karaté

RÉSIDENCE : Du 28 novembre au 14 décembre 2016

L’accueil de l’écrivain togolais Kossi Efoui à l’occasion du module de formation Théâtre et Karaté dirigé par la metteure en scène et dramaturge Barbara Bouley et Manu Duro, 5e Dan de Karaté, donnera lieu à une première résidence autour du texte de l’auteur dans la perspective d’une création de spectacle en 2017-2018 avec les comédiens devenus professionnels de la deuxième promotion du Théâtre-école Kokolampoe.


Cie Les Matapestes

Clowns

RÉSIDENCE : Du 2 au 27 janvier 2017

Deuxième étape de création de la compagnie de clowns Les Matapestes en Guyane qui aboutira en décembre 2017 à la création d’un spectacle avec les comédiens devenus professionnels de la deuxième promotion du Théâtre-école Kokolampoe.
Le spectacle sera ensuite diffusé sur le territoire national et au Très Grand Conseil Mondial des clowns, festival international organisé tous les deux ans par la Cie Les Matapestes à Niort.


Portraits de territoires

Les Tréteaux de France, Cendre dramatique national

Théâtre

RÉSIDENCE : Avril 2017

Le Centre dramatique national Les Tréteaux de France est une structure itinérante qui a pour mission la création et la diffusion d’œuvres théâtrales sur l’ensemble du territoire national. Dans le cadre de pratiques culturelles innovantes, Les Tréteaux de France développent de nouvelles formes de création et de nouvelles dynamiques collectives. En choisissant des thématiques en résonance avec les enjeux sociaux contemporains, ou en s’appuyant sur une parole recueillie, Les Tréteaux de France transmettent les outils de l’émancipation et affirment le rôle du théâtre dans la construction de l’individu.

Les Portraits présentés par Les Tréteaux de France se construisent en étroite collaboration avec les acteurs artistiques et culturels des territoires, d’après le concept développé par Georges Buisson et Alain Grasset.

En Guyane, nous mènerons cette aventure avec des habitants de l’ouest, des metteurs en scène et artistes du territoire pour une restitution inédite dans le cadre de la 11e édition du Festival Les Tréteaux du Maroni.