À L’AFFICHE !
Bernarda Alba from Yana

Bernarda Alba from Yana

ThéâtreTout public : Jeudi 5 décembre 2019 à 20 h
Scolaire : vendredi 6 décembre à 10 h
À VENIR
Solitaire

Solitaire

Jeudi 12 et vendredi 13 décembre 2019 à 20 h

NOS CRÉATIONS

NOTRE BLOG
DUPMA

DUPMA

Diplôme
Universitaire
de Préparation
au Métier d’Acteur
Inscriptions –>

SAISON2019-2020

À propos d’incendies :
…Ce qui perd le monde, ce ne sont pas les criminels ou les incendies, mais la haine, l’inimitié, les menus désagréments de chaque jour… (1)
...мир погибает не от разбойников, не от пожаров, а от ненависти, вражды, от всех этих мелких дрязг...

 

À propos du théâtre :
Vu à la Pointe Rouge chez Serge et Marion :
« Le théâtre c’est mieux que la vie », ...farandole insolente et joyeuse de lettres bâton détourées dans du bois.

 

Bienvenue à vous chers amis artistes invités et à vous cher public pour cette nouvelle saison théâtrale de Kokolampoe ; allumons ensemble les contre-feux à l’indécente avidité à détruire, à la gloutonnerie morbide, aux propos et pratiques obscènes car il peut venir le temps
où nous assisterons au théâtre météo,
afin de nous remettre en mémoire la sensation de la pluie.
(2)

 

Bonne rentrée !

 

Ewlyne Guillaume, directrice du Centre Dramatique Kokolampoe

 

(1) Oncle Vania, acte II - Anton Pavlovitch Tchekhov
(2) Jim Morrison 

TÉLÉCHARGER PROGRAMME SAISON 2019-2020
cliquer sur l'image

Un théâtre équitable

Le projet Kokolampoe dans sa dimension multiculturelle et sa volonté de travailler avec les identités plurielles s’est installé dans un lieu hautement symbolique, le bagne de Saint-Laurent du Maroni. Ce camp de la Transportation était le quartier général du bagne de Guyane jusque dans les années 1950. Des milliers de bagnards condamnés aux travaux forcés, dans le cadre de la « colonisation pénale » ont transité par ce camp pour être dirigés ensuite vers d’autres sites (Cayenne, les Iles du Salut). Seuls demeuraient à Saint-Laurent du Maroni, les transportés, condamnés à perpétuité.

Kokolampoe inverse le sens de l’Histoire en installant ici, non pas un théâtre clos, réservé à une élite, mais un théâtre ouvert sur le monde, consacré d’abord à toutes les formes du théâtre, ensuite destiné à tous les publics...



Camp de la Transportation à Saint-Laurent du Maroni

Théâtre kokolampoe - Guyane

Le travail de Kokolampoe sur les auteurs, la parole et l’écriture trouve aussi un écho unique dans cette implantation géographique. En bordure du fleuve frontière (avec le Surinam) la population de Saint-Laurent du Maroni est en effet une population pluriethnique, constituée de communautés, créoles, noires et amérindiennes, de descendants de la colonie pénitentiaire, de communautés chinoise, hmong, javanaise, brésilienne, haïtienne mais aussi des réfugiés Surinamais.

Toutes ces communautés rassemblées sur ce même territoire forment un bassin culturel hors du commun sur le plan de la langue, de l’imaginaire et de la transmission.

Le Maroni - St-Laurent du Maroni - Guyane

Le Maroni - St-Laurent du Maroni - Guyane

dapibus libero. porta. sit commodo ipsum vulputate, facilisis Praesent ut elementum